Forum de Kadath, un lieu de songes et de délires.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vampire, the Mascarade. (selon un fan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Vampire, the Mascarade. (selon un fan)   Sam 28 Fév - 19:27

Pour la plupart d'entre eux les humains ne savent rien des horreurs nocturnes qui hantent les rues des grandes villes.
Les vampires sont individuellement très puissants, mais ils sont peu nombreux. Ils sont protégés un épais voile de mythes et de mensonges qui fait qu'aucun homme de raison irait croire sérieusement à leur existence.
Si ce voile était rompu et que l'humanité dans son ensemble prenait conscience de la présence de prédateurs nocturnes, de loups dans la bergerie, il ne lui faudrait pas longtemps pour prendre les armes et organiser une immense chasse aux sorcières.

Beaucoup de vampires se souviennent amèrement de la sainte inquisition qui a faillit exterminer complètement leur race.
Ce n'est pas à l'époque des caméras thermiques (qui les identifient facilement) et des armes à phosphore (ça brûle) qu'ils vont prendre le risque d'être découverts.

Entretenir et préserver la Mascarade qui fait passer les vampires pour humains est donc une nécessité et c'est le but de la Camarilla.

La Camarilla :
C'est la plus importante des sectes vampires. Elle est très ouverte et accueille tous vampire en son sein, qu'il le veuille ou non. Elle est garante des traditions et gardienne de la mascarade. Elle dispose de très nombreuses lois mais d'un seul châtiment, la mort. Le pire des crimes est de violer la Mascarade ce qui entraîne une chasse au sang. Tous vampire qui entend l'appel de la chasse doit traquer et tuer la cible de cette chasse.
La Camarilla est soumise à une hiérarchie très stricte qui récompense plus aisément l'ancienneté que le talent.

Le conseil intérieur se réunit tous les 13 ans à Venise pour décider de la politique globale de la secte et pour nommer les Justicars.

Les Justicars sont des vampires très anciens et extrêmement puissant. Ils sont 7, un pour chacun des clans fondateurs de la Camarilla. Ils voyagent de ville en ville, s'assurant que les intérêts de la secte passent avant toute considération personnels pour les autorités locales. Ils sont les juges suprême de la secte et ont autorité pour interpréter les traditions. Ils peuvent organiser un conclave et sont assistés par les archontes.

Les conclaves sont des assemblés de vampires qui peuvent interpréter et même créer des traditions. Un conclave peut décréter une chasse au sang contre un prince.

Les archontes ont pour missions de seconder un justicar. N'importe quel vampire peut être réquisitionné par un justicar à son service. Ils peuvent avoir des rôles très variés. Comme sous-catégories d'archontes on peut citer les Doppelganger qui s'infiltre et espionnes. La Fourrière qui est composée des chasseurs de loups-garous, de formidables combattants. La section E qui résolvent les problèmes, on les appelle quand les morts refusent de rester dans le cimetière, quand l'eau du fleuve se change en sang, quand le ciel devient écarlate,... etc. Les alastors qui sont spécialisés dans la traque et la destruction des plus dangereux criminelles damnés.

Le prince est la plus haute autorité d'une métropole. Il a le pouvoir de lancer une chasse au sang et on doit demander son autorisation pour donner l'étreinte à un mortel. Sous rôle est avant tout celui d'un législateur et doit faire respecter la loi. Il a besoin de l'appui des primogènes pour se maintenir.

Les primogènes sont les anciens de chaque clan d'une ville. Ils servent de conseillers au prince.

Je vous épargne les grades de moins haut rang, mais la hiérarchie continue graduellement jusqu'au troufion de base, tout juste étreint.

La Camarilla ne reconnait pas l'existence de Cain et des antédiluviens. Elle combat activement le sabbat.

La suite au prochain épisode. Le programme : Cain et sa progéniture, le sabbat, les anarchs, les prométhéens et l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Vampire, the Mascarade. (selon un fan)   Mar 3 Mar - 19:07

Avant de vous parler des autres sectes des vampires actuels, je vais vous conter nos origines à tous.
Notre race est ancienne et son histoire est donc très longue. Cette histoire est plus composée de mythes et de légendes que de faits avérés.

À l'aube de l'humanité le premier fils d'Adam et Ève, Caïn, vivait avec son frère Abel.
Adam dit à ses fils qu'ils devaient sacrifier ce qu'ils avaient de plus cher au Seigneur. L'offrande d'Abel reçue un accueil favorable mais celle de Caïn déplu au Très-Haut.
Vînt le temps de faire une nouvelle offrande. Abel sacrifia alors ses plus belles têtes de bétail, mais Caïn, voulant faire plaisir au Créateur, se demanda ce qu'il avait de plus cher au monde qu'il pu sacrifier à l'Éternel... et il sacrifia son frère, Abel.

Ayant commis le premier meurtre de l'humanité, il fut chassé par son père et damné par le Tout-Puissant. Il erra, seul, sur la Terre naissante et inhabitée, abandonné par son père et trahi par son Dieu.
Il vécut des années durant presque comme un animal, fuyant les prédateurs de ce monde sauvage et hostile, œuvre de celui qu'il avait autrefois aimé de tout son cœur, autant qu'aujourd'hui, de tout son cœur il le damnait.

Ses pas le menèrent loin à l'est, dans la terre de Nod où il rencontra Lilith. Lilith avait été la première femme d'Adam, mais Lilith était une femme de tête, insoumise. Aussi Adam a demandé à Dieu s'il ne pouvait pas en faire une autre, plus conciliante. Dieu fabriqua donc Ève et chassa Lilith du paradis terrestre.
Lilith avait fuit le courroux divin, elle s'était réfugiée dans les ténèbres, et elle s'y était plu. Elle était devenue l'alliée des ténèbres et de tous ce qui y vit, de tous ce qui est impie, de tous les rebuts de la création.
Lilith accueillit Caïn, elle le nourrit, le vêtit et le réconforta. Deux telles être ne pouvaient que s'aimer, et ils s'aimèrent, au premier instant ils s'étaient aimés et ils s'aimèrent jusqu'à la fin.
Mais Caïn voulut savoir comment Lilith avait pu bâtir sa propre maison, comment elle avait pu confectionner ses propres vêtements et cultiver sa propre nourriture sans la bénédiction divine. Lilith lui apprit qu'elle était une Éveillée.

Caïn n'aurait pas pu vivre comme un suivant de Lilith et voulut qu'elle l'éveille lui aussi. Elle accepta, par amour pour lui. Elle s'est alors coupé avec un couteau, a recueilli son sang dans un bol et a fait boire Caïn.

Les ténèbres envahir Caïn. Là, arriva l'archange Michael, général du paradis, brandissant la sainte flamme, il dit à Caïn
"Fils d'Adam, Fils d'Ève, ton crime est grand, et cependant la grâce de mon Père est plus grande encore. Te repentiras-tu du mal que tu as fait, et laisseras-tu sa grâce te purifier ?"
"Non par sa grâce mais par la mienne je vivrais, fièrement."
Alors Michael le maudit en disant
"Alors, tant que tu marcheras sur cette terre, toi et tes enfants craindrez ma flamme vive, et elle mordra profondément et savourera votre chair."

Et au matin suivant, Raphaël vint sur des ailes chatoyantes, lumière sur l'horizon, guide du soleil garde de l'Est.
Raphaël parla, et dit
"Caïn, fils d'Adam, fils d'Ève, ton frère Abel te pardonnes pour ton péché te repentiras-tu, et accepteras-tu la miséricorde du Tout-Puissant ?"
Et il dit à Raphaël
"Non pas par le pardon d'Abel, mais par le mien, je serai pardonné."
Raphaël le maudit, en disant
"Alors, tant que tu marcheras sur cette terre, toi et tes enfants craindrez l'aube, et les rayons du soleil vous chercheront pour vous brûler comme le feu où que vous vous cachiez toujours. Caches-toi maintenant car le Soleil se lève pour abattre sa colère sur toi."

Il trouva un endroit sous terre où se cacher et dormit toute la journée. Quand il s'est réveillé, au crépuscule, il entendit un doux battement d'ailes. C'était les ailes noires d'Uriel qui l'enveloppaient. Uriel, le faucheur, ange de la Mort, le sombre Uriel qui demeure dans les ténèbres.
Uriel lui parla calmement et dit
"Fils d'Adam, fils d'Ève, Dieu Tout-Puissant t'as pardonné pour ton péché. Accepteras-tu sa miséricorde et me laisseras-tu t'amener à ta récompense, ne plus être maudit ?"
Et Caïn dit à Uriel aux ailes sombres
"Non pas par la miséricorde de Dieu, mais par la mienne, je vivrai. Je suis ce que je suis, je fais ce que je fais, et cela ne changera jamais."
Et alors, à travers le terrifiant Uriel Dieu Tout-Puissant maudit Caïn, en disant
"Alors, tant que tu marcheras sur cette terre, toi et tes enfants resterez dans les Ténèbres, vous ne boirez que du sang vous ne mangerez que des cendres vous serez toujours comme lors de votre mort ; Ne mourant jamais, continuant à vivre. Seuls les Ténèbres pourront vous accueillir, tout ce que vous toucherez se réduira à néant, pour les siècles des siècles et jusqu'aux derniers jours."
Il poussa alors un cri de douleur accablé par une si terrible malédiction. Il déchira sa chair et pleura du sang.
Il recueillit ses larmes dans une coupe et bu.

Lorsqu'il leva les yeux de sa coupe de douleurs, il vit que l'archange Gabriel, le noble Gabriel, Gabriel seigneur de miséricorde attendait, patient. Gabriel s'adressa à Caïn en ces mots
"Fils d'Adam, Fils d'Ève, vois, la miséricorde du Père est plus grande que tu ne pourras jamais le savoir, car même maintenant il y a une voie ouverte, un chemin de Miséricorde et ce chemin est celui de Golconde.
Tu devras en parler à tes enfants, car par cette route ils pourront venir une fois encore demeurer dans la Lumière."

Et sur ces mots, les ténèbres disparurent pour laisser place aux seuls yeux clairs de Lilith. Caïn sut alors qu'il était éveillé.
Il comprit comment bouger comme l'éclair, comment emprunter sa force à la Terre et sa solidité à la roche, cela lui était désormais aussi facile que de respirer. Lilith lui enseigna alors les arts de se camoufler dans les ténèbres, de susciter l'obéissance et de demander le respect. Il découvrit aussi comment manipuler les formes ainsi que les animaux, comment voir au delà de la vu.
Lilith prit alors peur que Caïn ne menace son essence même en allant trop loin. Elle exigea qu'il arrête et usa de ses pouvoirs pour qu'il le fasse.
Mais Caïn était allé trop loin et dès que Lilith détourna son regard, il embrassa à nouveau la nuit. Il y découvrit une voie de pouvoir, une voie de sang, une voie ultime de laquelle toutes les autres voies se développeraient. Par son nouveau pouvoir, il brisa les entraves que la Dame de la Nuit avait placé sur lui et il quitta la Reine des Damnés et la terre de Nod cette nuit là.

Il erra, seul à nouveau, à jamais damné, à jamais réprouvé par tout ce qui est, à jamais esclave de sa faim inextinguible, à jamais mort et ne mourant jamais. Il demeura seul dans le désert de la Terre encore jeune pendant des millénaires avant de revenir vers les hommes.
Les enfants de Seth, le troisième fils d'Adam et d'Ève, avaient bâti une civilisation. Et Enoch, la première cité des hommes, trônait fièrement sur la Terre vierge. Et les fils de Seth, émerveillés par les pouvoirs de Caïn, firent de lui leur roi.
Des décennies ont passées. Caïn roi d'Enoch était sage et bienveillant envers les enfants de son frère. Mais Caïn était seul, le seul de sa race, le seul parmi les immortels.

Caïn apprit des démons comment créer un infant, il apprit ce qu'était l'étreinte. La nuit même, le terrifiant Uriel lui apparut et dit
"Caïn, bien que tu sois puissant, et marqué par Dieu, sache ceci : que chaque enfant que tu créeras souffrira de ta malédiction, Que chaque membre de ta progéniture parcourra pour toujours la Terre de Nod, et craindra la flamme et le soleil, ne buvant que du sang et ne mangeant que des cendres.
Et puisqu'ils porteront la graine de l'envie de leur père, ils conspireront et se battront toujours entre eux. Ne condamne pas ceux des petits-enfants d'Adam qui cherchent à marcher dans le droit chemin. Caïn ! Arrête ta redoutable Étreinte !"
Mais notre Sombre Père savait ce qu'il devait faire, il choisit Enoch le sage, qui portait le nom de sa cité car il était le meilleurs parmi les enfants de Seth, et lui donna l'étreinte.
Il donna un frère à Enoch, Irad le fort dont le bras puissant soutenait celui de son père.

Et vînt Zillah, la plus charmante enfant de Seth. Son sang était si suave, sa peau si douce, sa voix si claire. Caïn l'aimait, il l'a désirait, mais ni les plus beau cadeaux, ni les plus doux parfums, ni les plus charmants danseurs ni même l'étreinte ne pouvaient changer le cœur de Zillah de pierre en fruit sucré.

Caïn, de désespoir, se mit à errer dans régions inexplorées. Il y rencontra une vieille qui comprit quel était son malheur. Elle lui dit de boire son sang et de revenir le lendemain, qu'elle lui enseignerai alors la sagesse qu'il recherchait. Il sortit ses crocs, les planta dans le coup de la vieille et bu de son fluide vitale.
Le lendemain il revint, il réveilla la vieille qui dormait. Elle lui dit qu'elle avait rêvé de la solution, qu'il boive de son sang et qu'il revienne le lendemain avec un couteau et une coupe en argile.
Lorsqu'il revint, la vieille l'attendait. Elle lui dit de prendre de son sang, dans sa coupe, de le mélanger aux baies et aux herbes qu'elle lui tendait et de boire. Elle lui dit qu'alors il serait irrésistible et que le cœur de Zillah fondrait comme la neige au printemps.

Il bu car il aimait Zillah, et alors la vieille rit, et il comprit qu'il avait été piégé. Il était furieux et déploya ses pouvoir pour attaquer la vieille, mais la vieille, riant aux larmes, lui dit de ne pas le faire et il ne le fit pas. Elle lui dit de l'aimer, et il ne put faire autrement que de désirer sa peau semblable à du cuir. Elle lui dit de la rendre immortelle et Caïn l'étreignit, elle gloussa encore car l'étreinte est extatique.
Quand ce fut terminé elle lui dit
"Je t'ai rendu puissant, Caïn d'Enoch, Caïn de Nod, mais tu me seras lié pour toujours. Je t'ai fait maître de tout, mais tu ne m'oublieras jamais ! Ton sang, puissant comme il l'est désormais, liera ceux qui le boiront, comme tu l'as fait, une fois par nuit, pendant trois nuit.
Tu seras le maître. Ils seront tes servants, comme tu es le mien. Car même si Zillah t'aime, comme tu l'as voulu, tu m'aimeras pour toujours.
Va maintenant, et réclame ta promise bien-aimée. Je t'attendrai dans les lieux les plus sombres, pendant que je préparerai plus de potions pour ta santé."

Le cœur lourd, il retourna à Enoch. Chaque nuit, pendant trois nuits, Zillah but le sang de son seigneur et Sire et la troisième nuit, Caïn lui demanda de l'épouser, elle sa plus douce enfant, et Zillah acceptât.

Pendant un an et un jour Caïn fut au service de la vieille, lui cédant son sang pour ses élixirs secrets. Il était lié aussi surement à elle que n'importe qu'elle esclave l'est par des chaînes. Mais Caïn était sage et il ne but plus jamais du sang de la vieille et elle ne le força pas à le faire.
Lorsqu'un an et un jour eurent passé Caïn alla voir la vieille et lui fit part d'une inquiétude. Il craignait la prophétie d'Uriel. Si l'un de ses infants venait à se rebeller contre son autorité, si sa propre progéniture en voulait à son sang, que pourrait il faire pour soumettre ce rebelle ?
Elle prit un couteau et alla vers un olivier. Elle en tailla une branche et lui dit
"Prend ce morceau de bois vivant, aiguisé, fort, perce le cœur de ton enfant capricieux. Il le rendra immobile, et à tes ordres. Au lieu de se nourrir du sang de ton cœur, il sentira le poids de ta justice."

Caïn la remercia et aussi vif que l'éclair, lui plongea le morceau de bois dans la poitrine car un an et un jour avait passé et qu'il n'avait pas bu du sang de la vieille. Car il avait forcé sa volonté à mouvoir sa main et car sa volonté était puissante.
Caïn embrassa les lèvres froides et flétries de la vieille et s'en fut, abandonnant la vieille au doux sourire de Raphaël chevauchant l'astre du jour.

Les infants de Caïn se mirent à leur tour à donner l'étreinte aux enfants de Seth. Treize vampires furent étreints et formèrent la 3ème génération. Ces enfants seront à l'origine des treize clans de vampires. Ainsi, Absimiliard fondera les Nosferatus, Malkav les Malkaviens, Arikel (sœur jumelle de Malkav) les Toréadors, Ennoia (fille de Lilith et Adam) les Gangrels, Ashur les Cappadociens, Brujah les Brujahs, Lasombra les Lasombras, Haqim les Assamites, Ravnos les Ravnos, Saulot les Salubriens, Seth (Dieu égyptien des ténèbres) les Séthites, Tzimisce les Tzimisces et Veddartha les Ventrues.
Caïn vit la jalousie et les querelles de ses petits-infants et il dit que ce crime devait cesser, qu'il n'y en aurai plus d'autre. Comme sa parole était loi, sa progéniture lui obéit.

Mais le mal était fait. Bien que la cité eut perduré pendant plusieurs siècles, Caïn voyait la perfidie et la tromperie de ses infants, il les vit s'adonner à leurs sombres voies et abuser des enfants de seth.
Caïn vit les signes dans le ciel obscur, mais ne dit rien. Vînt le grand Déluge qui déferla sur le monde et emportant la cité avec les enfants de seth.
Mais les damnés ne pouvaient pas mourir, ils pouvaient souffrir car ils vivaient pour ça, ils pouvaient être triste car tout était de leur faute, mais ils ne pouvaient mourir. Caïn dit à ses infants de partir, qu'il était las, qu'il allait aller se réfugier profondément sous terre pour dormir car le déluge avait été sa punition pour être retourné dans le monde des mortels et avoir perverti la Vraie Loi.

Ainsi, sa descendance retourna vers les enfants de Noé pour fonder la deuxième cité. Chacun créa une lignée allant contre la loi de Caïn pour revendiquer sa gloire. Mais ils n'avaient ni la sagesse ni la retenue de Caïn et comme l'avait prophétisé Uriel, une guerre éclata.
Les anciens contre leurs infants, et les infants ont tué leurs sires et bu leur sang. Puis les treize lignés se sont retournées les unes contre les autres et se sont entre-déchirées comme elles l'ont toujours fait depuis dans le Jyhad éternel, la guerre de la race des vampires.

La Géhenne arrivera bientôt, les antédiluviens s'éveilleront de leur torpeur millénaire assoiffés du sang de leur descendance et ce sera la faim de notre race, et le monde verra alors ses derniers jours engloutit par un nouveau Déluge... de sang.

N.B : Le texte n'est pas intégralement de moi, j'ai honteusement pompé les citations sur le livre de Nod que je n'ai en fait que réorganiser (c'est un peu le bordel dedans, les chapitres se suivent mal). J'ai arrangé quelques parties à ma sauce, j'ai essayé de rajouter à la tension dramatique et biblique. J'ai tenté de faire que les choses soient plus claires. Le fait que Caïn refuse le pardon de Dieu, par exemple, me semblait un peu fumeux dans les textes originaux, là je pense que ça peut paraître plus logique.
Ça m'a fait réviser mon passé simple aussi, le Bescherelle dégainé, prêt à faire feu.
Edit : Orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vampire, the Mascarade. (selon un fan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Vampire : La Mascarade (pour questions de règles)
» [MdT : Vampire, la Mascarade] ... Et rampent les ténèbres.
» Ta phrase selon VAMPIRE KNIGHT
» Vampire Kisses
» Congo: Situation Dramatique selon l'Europe; Avenir sombre du pays!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de KADATH :: Crypte des Éons. :: Les Ruines du Sang :: Les vampires dans le jeu-
Sauter vers: