Goetys écrit maintenant sur gdumas.com !!!
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Songes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Songes.   Mar 8 Nov - 9:02





Un songe triture le Prince Jaune depuis plusieurs nuits.

Il s'éveille ce soir avec une certitude. Il se lève, s'habille en vitesse et sort presque en courant de la Cathédrale maudite où survivent les vampires du petit clan de "Kadath la Grande".

Ses rêves l'emportent ailleurs ...






Dernière édition par Goetys le Jeu 10 Nov - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Mer 9 Nov - 11:05




Goetys avance dans les larges avenues pavées de débris. Ses pieds repoussent les éclats de pierre sans qu'il ne ralentisse. Sa fièvre est puissante, son pas infatigable. Partout, les cadavres de grandes colonnes de marbre et de basalte couchées sur le pavé défoncé empêtrent la voie mais le Pilier de Kadath ne s'en soucie guère. Son but est fixé dans son esprit comme une marque au fer rouge.

Parvenu devant une enceinte dont l'intégrité n'a pas été trop touchée par les cataclysmes, le Prince Jaune s'arrête pour la première fois. Il ne voit nulle porte dans l'obstacle, nul moyen de franchir le mur sans s'en résoudre à l'escalade. La muraille fait au moins quatre mètres de haut, construite d'un seul bloc d'une pierre laiteuse que Goetys ne peut identifier. L'absence de joints et de prises rendra l'escalade difficile.

Préférant explorer d'abord un minimum les alentours dans l'espoir de trouver une solution moins ardue, il repère une alternative. Sur sa droite, l'obstacle de pierre laiteuse est blotti contre les ruines d'un bâtiment massif et n'offre aucune d'issue mais à sa gauche s'étire un passage à peine plus large que le Trône de Yig. Le grand mur suit le dessin d'un immeuble branlant, un colosse sans fenêtres, suivant son contour sans jamais le toucher. L'espace entre l'immeuble et la muraille forme un accès étroit perdu dans les ombres.

Il quitte donc l'avenue pour s'engager dans la venelle. Si la large voie principale était encombrée de débris, l'allée étroite, elle, est pratiquement obstruée par les restes d'immeubles effondrés. Poutres de bois pétrifié, moellons fracturés et morceaux de briques faites d'onyx blanc sont empilés pèle-mêle dans un équilibre précaire. Goetys doit avancer avec prudence. À plusieurs endroits, d'antiques auvents de verre opaque accrochés à l'immeuble sans fenêtre deviennent un toit fragile et poussent Goetys à continuer sans la lueur de la Lune.

Quelques minutes de cette progression traînante lui font presque regretter son choix. Escalader le mur aurait sans doute été beaucoup moins long et, en définitive, beaucoup moins exigeant. L'idée de rebrousser chemin maintenant titille ses pensées mais il écarte la notion du revers de la main. Une part de lui est certaine d'être sur le bon chemin. Le bourdonnement ténu qui subsiste en son âme depuis son éveil ne peut le tromper.

- J'arrive, ô Innommable. Ton Grand Prêtre écoute ton chant ancien. Je me souviens du temps passé en Carcosa. Je suis ton appel et le suivrai jusqu'au bout du monde s'il le faut.»




Dernière édition par Goetys le Jeu 10 Nov - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Jeu 10 Nov - 12:22



Au bout de quelques dizaines de mètres, la venelle encombrée vire sur la droite, s'éloignant de l'immeuble sans fenêtre et ses auvents de verre. Goetys accueille volontiers le retour de la clarté lunaire. Toujours aussi difficile à arpenter, le chemin s'étire à partir d'ici vers le sommet du pic où s'accroche Kadath. Comme toujours, les hauteurs de la Cité des Songes Divins sont perdues dans la brume.

Le vampire hésite un instant. Il cherche à entendre à nouveau la présence devinée dans ses rêves. Il devine immédiatement la présence de l'étrange Hastur. Lorsqu'il ferme les yeux, le sorcier retrouve au fond de lui la sensation singulière qui l'a appelé jusqu'ici, une force vibrante et ... musquée, quelque chose d'à la foi familier et inconnu. Il sait qu'il doit continuer. Il doit monter plus haut et trouver un moyen de traverser ce mur qui barre sa route.

L'enceinte de pierre inconnue n'offre toujours pas la moindre prise aussi reprend-t-il son périple. Seules sa foi et sa soif de savoir mènent ses pas.

L'ascension n'est pas aisée. La ruelle n'offre aucun embranchement. Bien qu'elle grimpe d'abord doucement vers les hauteurs de la ville, la couche de débris y est si instable que le vampire s'enfonce souvent jusqu'à mi-cuisse dans ceux-ci. Il arrive que les débris s'écroulent et le forcent à reculer comme s'il était entraîné par de petits glissements de terrain. Heureusement, la voie inégale n'est large que d'un mètre dans le meilleur des cas et il peut freiner sa descente grâce aux murs malgré le manque de prises.

À chaque pas, l'appel ancré en son âme gagne un peu en force. La sensation presque oubliée revient doucement saouler son esprit. Ses gestes s'enchaînent bientôt sans qu'il n'y prête attention. Son corps avance de lui-même, laissant à son mental la liberté de se pencher sur l'impression diaphane. Ses pas marquent la cadence arythmique d'une musique étrangère. Ils deviennent la percussion sur laquelle s'accroche sa transe.

Sur son chemin irréel, le Chaman Fou de Kadath revit dans sa demi-veille le rêve qui le guide depuis son éveil.



Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Sam 19 Nov - 2:40




Le Pilier de Kadath se souvient ...


Il fut vagabond parmi les limbes de l’Innommable, voyageur privé d’espace et de temps, surtout de temps.

Voilà des mois, ou maintenant des années de ça, le dieu Azathoth a tenté détruire la Cité de Kadath après que ses membres aient été trompés par l’Homme Noir, le Messager Maudit, le Chaos Rampant que l’on nomme Nyarlathothep. Kadath fut mise à sac par le Sultan des Démons, la plupart de ses immeubles brisés, la majorité ses palais jetés au sol. Il ne resta que peu de choses de la Cité des Songes Divins.

Seule la Cathédrale des Vampires resta plutôt indemne, protégée du cataclysme par un Grand Ancien énigmatique, un dieu informe sommeillant loin de la Terre, sur une étoile de la constellation du Taureau. Celui-Qui-Ne-Doit-Pas-Être-Nommé accepta de répondre aux prières de son protégé et plaça son domaine sous son égide mais il ne le fit pas sans réclamer en échange une bonne part de la santé mentale de son Grand Prêtre qui finit par quitter son corps physique afin de rejoindre son dieu dans les astres, vers Aldébaran.

Là-bas, privé de son corps d’origine humaine, hébergé dans une chaire si étrange qu’il a peine aujourd’hui à s’en remémorer la forme, le Prince Jaune vit des merveilles insensées. Il fut étudiant, sujet d’étude, dévot serviteur et maître implacable.

Son rêve le ramène vers ce lieu d’une beauté extraterrestre, à cette époque terrifiante où il fut l’élève inhumain d’un dieu immonde; son rêve l’entraîne sur Aldébaran, sur les rives du Lac Hali qui n’a de lac que le nom.


Goetys est de retour là-bas. Il est agenouillé avec plusieurs autres devant l’Immonde Innommé. Son enveloppe changeante écoute son chant, hymne au rythme profane. Lui qui fut un jour vampire ne porte rien, ni atours, ni présents. Il reste peu de choses du Prince Jaune de Kadath. Seul son esprit s’est exilé loin de la Terre. Son corps vampirique dort derrière, dans la Cité des combats incessants. Non, il existe ici sous une autre forme. Son corps d’accueil tient à la fois du mollusque et de l’insecte. Il est rassemblé autour d’un noyau rigide pourvu de cinq pattes crochetées et de deux paires de longues antennes mais la grande majorité de sa masse consiste en une gelée dense presque transparente capable d’adopter n’importe qu’elle forme. Il se souvient avoir manipulé d’étranges instruments à l’aide de longs filins durcis nés à même cette masse amorphe.

Dans son rêve, il sent qu’il est cette masse gélatineuse. Il se souvient presque de ces sensations qu’il ne devrait pouvoir imaginer. Ce blob est le siège de sa pensée, son cerveau, organe qui n’a rien à envier aux méninges dérisoires cédées à l’humanité. Sous cette forme, son mental est plus vaste, sa compréhension du monde plus parfaite, plus complète, plus affinée. Riche de ce savoir, il célèbre l’Univers. Il agite ses antennes et danse en compagnie des autres membres de cette cohorte chaotique, balançant son centre de gravité en accord avec la mélopée impie d’Hastur.

Ceux qui sont à ses côtés sont aussi variés que repoussants. Le rêveur ne sait que rarement où commencent chacun de ces monstres et où fini son voisin. Gueules, tentacules, pseudopodes et tarses épineux se chevauchent dans ses perceptions. Ils sont des centaines à se masser comme lui dans l’aura de puissance de l’Innommable.

On dit que les rites enseignés par Hastur sont si terribles qu’aucun humain saint d’esprit ne peut concevoir y participer. Goetys n’est pas humain; il est un vampire, un mort-vivant. À ce moment, sur les rives du Lac Hali, en Carcosa, le Loup de Tindalos l’était encore moins. Son esprit d’origine terrestre s’est vu changé par cette chaire venue d’ailleurs. Il a saisi des vérités primordiales, des révélations qu’il a ensuite perdues. Lorsqu’il a choisi de revenir sur Terre, il a accepté d’être confiné à nouveau aux limitations d’une cervelle vampirique.


Mais, le temps d’un songe, Goetys s’est souvenu.



Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Lun 21 Nov - 2:50




Les pas du Prince Jaune l’ont mené jusqu’en un point de la venelle où la couche de débris tombés des immeubles environnants est si épaisse qu’elle lui permet d’enfin franchir le long mur et poursuivre sa route. Son rêve rejoué sur l’écran imparfait de sa mémoire a voilé ses dernières minutes de marche. Il se souvient vaguement du trajet, ne peut s’accrocher qu’à l’appel qui le traîne vers l’avant. Il observe un moment le grand jardin étalé à ses pieds, l’étudie depuis le sommet de la barrière de pierre inconnue.

Les lieux sont un amalgame enchevêtré de végétaux aussi tortueux que les divagations des plus fervents fanatiques. Des arbustes noirs couverts d’aiguillons acérés y disputent la place à des dizaines de variétés de buissons d’aspect tout aussi menaçant. À la lumière de la Lune, le vampire repère ici et là des sentiers presque effacés, serpentins de pierres inégales dont la couleur rouille évoque étrangement les tentacules d’un gigantesque octopode pétrifié. Ces allées sinueuses semblent bordées de stèles et de bornes, toutes couvertes d’inscriptions et de dessins effacés. Entre ces pierres millénaires, certaines fleurs aux teintes chatoyantes cherchent les rayons d’une lumière argentée.

Goetys saute en bas de l’enceinte jusque dans un parterre dont les hautes herbes violacées ont été étouffées par une variété de lierres olivâtre. Il traverse le désordre de fils préhensiles et rejoint le plus proche sentier.

Il remarque à peine les pierres couvertes d’écrits inhumains qui bordent la voie pavée de blocs de roc rouille. Seul le dessin d’un être composite, en partie insecte et corneille à la fois, accroche son regard. Il s’agit d’un byakhee, membre d’une race ancienne vouée à l’Innommable. Le Prince Jaune est saoulé par ses songes. Retrouver la trace du Grand Ancien en ce jardin excite son esprit déjà gorgé de foi. La promesse mystique qui l’a convoqué ici accroit à chacun de ses pas.

Le pèlerin remonte le chemin vers la source de cet appel devenu criant de puissance. Le dessin sinueux est difficile à suivre tant les plantes affamées se sont repues de son parcours. Dans ce parc aux arbustes mauvais, la végétation avide se bataille chaque lopin de territoire. En quête de lumière, d’espace et de nourriture, cent espèces luttent depuis des siècles une bataille au rythme agonisant.

Goetys perd rapidement de vue la muraille laiteuse. Son gilet noir est déchiré en maints endroits, mordu au passage par les épines et les branches barbelées. Ses cargos noirs sont en lambeaux lorsque son but se révèle à lui au détour du sentier. Il en voit la cime au dessus d’un bosquet épineux.



Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Lun 21 Nov - 12:42




À quelques mètres de son but, les galets couleur rouille du sentier pâlissent progressivement, virent vers l’oranger puis bientôt l’ocre. L’arrangement désordonné de ses blocs pâlissants joue de tours à ses perceptions. Il passe près de trébucher à plus d’une reprise. Le trait sinueux zigzague lentement vers son but, laissant derrière l’ocre pour devenir de souffre. Goetys ne peut s’empêcher de songer au chemin de briques jaunes de la mythique Dorothée. Il se demande quel magicien abject trouvera au pied de l’arbre.

Le pèlerin s’immobilise seulement lorsqu’il arrive devant la clairière dégagée. Au centre de son être, ses rêves ne sont plus qu’une pulsion vibrante, un appel informulé qui l’a attiré jusqu’en ce lieu. Le cercle dégagé fait une douzaine de mètres de diamètre, bordé d’un entrelacs de branches si dense que d’en sortir sans utiliser le sentier promet une expérience difficile. Les carcasses rabougries de ces arbrisseaux épineux emmêlent leurs branches mortellement armées, barrant l’accès jusqu’à la vue. Les herbacés massés entre leurs troncs voilent complètement la terre.

Comme le sentier, le sol de la clairière est pavé d’un amalgame cyclopéen de dalles jaune d’œuf. Contrairement aux pierres inégales des sentiers, les galets à peine équarris de la place atteignent toutefois des proportions impressionnantes. Il pourrait se coucher de tout son long sur certains sans en dépasser la face polie.

Au centre de cet espace, un monument inquiétant trône tel un vigile momifié. Un arbre tordu à l’écorce noire torsadée pousse sur un autel titanesque aussi ancien que Kadath elle-même. La structure est imposante, tirée de la montagne pour accommoder des êtres sans doute beaucoup plus grands que des humains. Sa surface, invisible depuis le périmètre de la clairière, se situe à près de deux mètres du sol. Les racines de l’arbre le recouvrent presque, évoquant pour le Loup de Tindalos les merveilles de Angkor Vat.

Goetys tombe à genoux. Il sent la puissance tellurique de ce lieu magique le traverser. Les larmes aux yeux, le vampire lève la tête vers les étoiles. C’est à ce moment qu’un lacet de brume s’écarte de devant la Lune qui déverse sa clarté argentée sur la scène.

L’arbre vénérable est mort. Ses branches sont brisées, son écorce sèche. Seuls deux de ces colosses s’élèvent toujours, bras joints en un namasté immobile au dessus d’un tronc tordu et torturé. Les quelques feuilles que Goetys a remarquées depuis le chemin ne sont en fait que les paumes pourpres de lierres parasites accrochés un peu partout. L’œil vampirique de Goetys repère dans les replis de sa peau rêche le mouvement d’asticots et de larves. L’arbre majestueux est pourri, étouffé par les parasites, rongé par les vers.

Le sorcier est soudé sur place. Il ne comprend pas. Il ne comprend rien.



Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Mar 22 Nov - 2:11




Au sommet de l’autel millénaire, la quiétude immobile qui berçait la clairière n’est plus qu’un souvenir. Des vents aux comportements étranges tourbillonnent sans logique, menaçant à tout moment de l’emporter. Le pèlerin pose sa main contre l’arbre noir. Il peut sentir le mouvement des vers sous la peau malade. Il lève la tête et regarde les vignes parasites immobiles malgré la tourmente. Si près du tronc, il devine une odeur de putréfaction animale qui persiste malgré les bourrasques.

Curieux, il entreprend d’arracher un morceau de l’arbre pour voir ce qui se cache sous cette armure spongieuse. La pièce d’écorce se détache sans montrer de résistance. Le bruit de succion qui accompagne le geste libère une bouffée de puanteur qui éveille chez lui une impression de glissement squameux. L’odeur faisandée provient d’un mucus clair qui laisse de longs filets gommeux entre la pièce toujours dans sa main et le tronc mutilé. Deux asticots tombent à ses pieds. Une troisième s'insinue paresseusement dans une galerie s’enfonçant vers le cœur du grand arbre. Le bois est traversé en maints endroits par les tunnels gorgés de mucosités de ces larves gluantes.

Goetys jette le morceau d’écorce. Il regarde le ciel, cherche en vain une réponse dans les constellations muettes. Il ne comprend pas pourquoi ses visions l’ont menées jusqu’ici. Le front plissé, il entreprend de faire le tour du colosse à la recherche d’indices. Il enjambe plusieurs racines et doit jouer d’équilibre pour ne pas tomber en bas de l’autel. Il parcourt ainsi le tiers de cette circonférence avant de voir son chemin encombré par un rideau de vignes barbelées. La végétation épineuse ne lui dit rien de bon. Afin de l’éviter, l’investigateur doit grimper sur une branche basse et se hisser au dessus de ce fléau aux feuilles pourpres.

Il rejoint la branche sans ennui, un peu surpris qu’elle survive à son poids. Il est sur le point de redescendre de l’autre côté des lierres suspects lorsqu’une lueur colorée accroche son regard. Une tache de couleur brille dans un creux du vieux tronc, là où naissent les deux bras du géant immobile. Même avec ses sens surnaturels, Goetys ne peut en identifier la source à cette distance. Il soupçonne qu’il ne s’agit que d’un reflet mais sa curiosité l’emporte. Il grimpe.

L’ascension est difficile. Les prises, bien que nombreuses, sont traîtreuses. Plus souvent qu’autrement l’écorce pourrie glisse sous sa main. De gros insectes fuient devant lui, la plupart inconnus. Des araignées mutantes aussi grosses que des balles de golf lui cèdent le passage en sifflant. L’odeur abjecte de chair putride l’enveloppe et le menace de vertiges nauséeux. Rien n’est aisé mais le Prince Jaune est tenace.

À mi-chemin, il comprend mieux ce qu’il a perçu depuis la branche étouffée par les lierres : le fantôme d’une image, le reflet d’une tache de couleur dans le toile lourde de rosée d’une des choses à huit pattes. Un trésor repose dans un repli, à quelques mètres à peine au-dessus de lui. C’est sans doute pourquoi l’Oeil Jaune d’Aldébaran l’a appelé jusqu’ici.

Il parvient à l’embranchement au fruit de bien des efforts. Là, au centre du calice formé dans les caprices de l’écorce, la source colorée l’attend dans une paix si parfaite que le vampire s’en trouve réduit au silence.

La cuve naturelle repose sous un voile de toiles d’araignées gorgées de rosée. Les créatures affairées sillonnent la toile, ouvrières disgracieuses et malformées d’un microcosme étrange. Ces araignées coopèrent sans faillir, entretenant un piège à vent naturel qui garde le cœur de ce cocon des bourrasques désordonnées. Tout au fond sommeille une marre d’eau argentée où l’attend le trésor.





Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Songes.   Mar 22 Nov - 12:01





Une fleur magnifique flotte dans le bassin d’eau argentée.

Abritée derrière ses voiles de toiles, gardée par ces araignées difformes, la merveille repose tel un nénuphar multicolore. Des milliers de pétales de toutes les couleurs sont massées contre un cœur presque invisible; sept rangs chromatiques qui séparent ce cœur du monde étrange et hostile. Goetys n’a jamais rien vu de tel. Il sait d’instinct que la fleur est unique, le fruit de circonstances exceptionnelles.

Le sorcier de Kadath observe le berceau naturel où dort son trésor. Les toiles le gardent non seulement du vent mais aussi des miasmes environnants. Les gouttes de rosée prisonnières des toiles filtrent l’air des pollutions et des corps étrangers. Il devine que la dépression elle-même est le fruit de la décomposition qui ravage l’arbre. La pourriture a entrainé ici un affaissement du bois où se recueillent l’eau filtrée, la rosée comme la lueur de la Lune venue donner à l’étang sa teinte vif-argent.

Il touche le pourtour du bassin entre deux baldaquins de toiles, jaugeant la résistance du bois pourri. La surface gommeuse est souple, gorgée de sécrétions et de vers. Tout contre l’eau, l’écorce se désagrège et de décompose davantage, redevenant presque l’humus fertile qui fut autrefois sa genèse.

Une bourrasque plus insistante que les autres le tire de sa contemplation. Il redresse la tête et se retourne à peine mais c’est trop tard. Le destin a accroché son œil. De là où il se trouve il peut voir tout Kadath, Cité des Songes Divins. Le champ de ruines gigantesques semble soudain rempli de promesses. Il repère facilement la cathédrale fortifiée où sont retranchés les vampires de Kadath la Grande. L’immeuble complexe est au cœur de ses propres jardins, près des murs titanesques de la ville ravagée.

Goetys sent une paix nirvanique l’envahir. Autour de lui l’Univers cesse sa danse pour marquer l’instant. Il a trouvé sa place.

Il peut enfin deviner en quoi le grand arbre et son trésor sont liés à Hastur. Le Grand Ancien enseigne aux déments et aux monstres la voie de la déconstruction. Il est le maître de ce qui se détruit, le seigneur de la sainte putréfaction qui ramène l’œuvre accomplie en ses plus simples éléments. Il est le vitriol céleste de la cosmogonie lovecraftienne. La couleur jaune de la décadence est son symbole. Goetys en est le héraut.

Le Prince Jaune ferme les yeux et murmure une prière spontanée. Il jure fidélité au lotus secret de la renaissance et redescend prudemment vers le jardin hostile.

Il doit rentrer à la cathédrale. Il doit parler à Xananka et MOSE. Il doit voir Izzu.

Il doit parler à tout le monde.




_________________
Goetys ...............
Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Songes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Songes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tanizaki, Junichirô] Le pont flottant des songes
» Chevalier et Ségur - Le pays des songes - Légende des contrées oubliées T2
» TENDRES CALINS la cle des songes.
» [AT] - Les Songes du Crépuscule
» Au fil des songes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de KADATH :: Les Jardins du Monolithe. :: Le Théâtre du Roi en Jaune :: Histoire du Clan-
Sauter vers: