Forum de Kadath, un lieu de songes et de délires.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Descente aux enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasmaera

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 32
Localisation : 4/130/9

Votre perso en bref.
Race: Seigneur des Bêtes
Niveau: 40
Surnom: Enigma

MessageSujet: Descente aux enfers   Mer 4 Jan - 16:57

*Le soleil se couchait sur les ruines de Kadath, baignant l'ancienne ville dans une douce lumière rougeoyante qui rendait les lieux encore plus mystérieux. Il n'y avait quasi pas âme qui vive en ces lieux et l'on pouvait marcher des heures durant sans trouver de sang animal ou humain.

Quelques arbres desséchés s'élevaient de ça de là. Leurs feuilles avaient laissé leur place à des moignons décrépis où l'un ou l'autre corbeau venait se poser à l'occasion, à la recherche de quelques dépouilles auxquelles crever les yeux avant de s'en repaitre.

Yasmaera sortit d'un vieux bâtiment dont les colonnades brisées jonchaient le sol. Ce devait être un bâtiment très ancien d'inspiration grecque et c'est en soupirant que la vampire observa une dernière fois les lieux avant de tourner les talons.

Elle semblait marcher d'un bon pas dans les rues, escaladant les débris avec ses bottes à talons aiguille comme si elle descendait une pente douce. Elle ne semblait pas épuisée, pas affectée par sa marche. Savait-elle seulement où elle allait ? Elle semblait humer l'air, comme affamée.

Sa longue veste en cuir noir volait derrière elle, lui donnant les airs d'un oiseau de proie particulièrement dangereux devant lequel n'importe quelle victime fuirait.

Soudain, un énorme cri retentit dans la ville, suivi de plusieurs hurlements bestiaux qui déchirèrent l'air.

Ni une, ni deux, elle fonça sans réfléchir dans la direction d'où venait le cri. Lorsqu'elle arriva, elle ne pût s'empêcher de retenir un petit cri de surprise en voyant la scène. Malgré le peu de temps qu'elle avait mis pour venir sur les lieux, le corps d'un humain avait été placé de façon très artistique en équilibre sur un arbre. son visage exprimait la terreur et il lui manquait une bonne partie des viscères à vue d'oeil. Si elle avait encore été humaine, son estomac se serait retourné, mais en occurrence, l'odeur du sang lui donnait surtout faim.

Cela étant, le crime semblait atroce, comme si la chair avait été déchirée pas des bêtes féroces. Mais ce qui était plus étonnant, c'était le symbole qui avait été gravé dans la paume des deux mains du jeune homme ; une étoile à cinq branches. Ses deux mains avaient également été mises dans une position particulière, l'index et l'auriculaire relevés alors que tous les autres doigts étaient repliés à l'intérieur de la main.

L'atmosphère était pesante, le sol couvert de sang et une lueur étrange s'élevait du sol à quelques mètres de là.

Elle se sentit très mal à l'aise et frissonna sans oser s'approcher seule de cet endroit.*


[RP ouvert à tous bien évidemment Smile Je vous attends.]

Revenir en haut Aller en bas
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Jeu 5 Jan - 3:20




Yasmaera frissonne. Elle serre son manteau de cuir sur elle bien que ce ne soit pas le froid qui la fasse trembler ainsi. Ses pensées tournent à vive allure. Elle observe les mains du trépassé et croit reconnaître en partie la signification de cette mise en scène. Une impression d’urgence ronge son imagination, comme si une force invisible s’amassait lentement sur ce lieu maintenant maudit.

«Est-ce possible que des adorateurs infernaux se soient glissés jusqu’ici?»

L’arbre décharné trône seul au centre d’un carrefour jonché de débris. Les immeubles colossaux éparpillés autour de la place sont tous plongés dans des ombres si épaisses que même son regard vampirique ne peut les traverser. Le monstre responsable de ce carnage peut se trouver n’importe où.

«Je dois avertir les membres du clan,» se dit-elle. «Ça sent mauvais tout ça.»

Ne voulant pas tourner le dos à l’arbre et son cavalier, la garce recule vers la sécurité d’une rue voisine. Elle n’a pas fait quatre pas qu’elle devine un bruit derrière elle.

Vive comme une bête, Yasmaera se retourne, ses épées runiques déjà dressées.

Le vampire qui avance vers elle la voit à peine. Un masque anxieux est accroché au visage du Prince Jaune. Ses yeux sont rivés sur l’arbre. Il s’immobilise aux côtés de la petite femme, son regard balayant la scène encore et encore. Yasmaera est sur le point de parler lorsque Goetys murmure enfin quelque chose entre ses dents serrées.

- As-tu vu qui a fait ça?»

La femme à la peau de neige secoue la tête.

- J’arrive tout juste. Je crois que j’ai entendu crier la victime ...»

Mais Goetys la coupe d’un geste vif.

- C’est un rituel. Cet homme a été sacrifié.»

Il lui fait signe de rester là et avance vers l’arbre.

On devine sous son t-shirt noir que son corps est tendu, prêt à déployer un ouragan de misère à la moindre trace de danger. Bien qu’il soit tendu, son pas est sûr. Son assurance mesurée est rassurante. La joueuse s’oublie un instant dans le mouvement des muscles de l’étrange sorcier. Elle se ressaisit et échange rapidement ses lames pour une poignée de shirukens. Si elle doit rester derrière elle saura au moins s’amuser elle aussi.

Celui que l’on nomme le Serrurier inspecte de plus près le sacrifice. Même à quatre mètres derrière le vampire, Yasmaera devine un changement chez lui. L’impression d’urgence ressentie plus tôt s’est accrue. La sensation est presque palpable à présent, une sorte de bourdonnement sourd vibrant aux limites de ses sens.

- Qu’y a-t-il?

- C’est ... C’est impossible. Pas ici. Pas maintenant.»

Goetys se retourne. Sa face est livide. Ses poings sont serrés sans conviction au bout de ses bras ballants.

- Quelqu’un s’est donné beaucoup de mal pour performer ici un rituel complexe. Je soupçonne que ce mortel a été choisi avec soin. Il s’agit de l’œuvre d’un sorcier puissant, un maître dans son art. Chaque détail de ce rituel est trop soigné pour être le fruit des efforts d’un novice. Celui qui a fait ceci est un expert.

- Et tu sais ce qu’il a fait?

- J’en ai peur, oui. On a ouvert en ces lieux une porte vers un monde infernal.»

Comme pour souligner les paroles du Prince Jaune, une première secousse traverse le carrefour. Les plaies dans les paumes du cadavre se mettent à saigner. De minces filets de sang se meuvent rapidement en cascades.

- Tiens-toi prête. J’ai l’impression que nous n’aurons pas à attendre longtemps avant que ce portail s’entrebâille.»


Dernière édition par Goetys le Sam 11 Fév - 7:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://academie-de-kadath.forumactif.com
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Lun 9 Jan - 10:44




Comme s'il n'attendait que ces mots funestes, le portail vers le mal vibre un grand coup. Goetys est prêt, aux aguets. Sur sa droite, quelques pierres déchaussées tombent d'un mur à demi déconstruit. La poussière éclipse presque la scène mais les deux vampires ne se laissent pas distraire.

Le Capteur d'Esprits lance un court message télépathique vers la petite garce.

«N'oublie pas que celui ou celle qui a ouvert ce portail maudit est peut-être toujours dans les environs.»

Elle acquiesce, ses armes prêtes.

Un second tremblement passe sur le carrefour, plus puissant cette fois. Le son de plus de moellons et de débris dégringolants monte d'un peu partout autour d'eux. Un immeuble ancien décoré de colonnades craque, dérangé dans ses fondations. Le Prince Jaune fait deux pas de côté, craignant que le colosse s'affale.

Devant eux, l'arbre et son pensionnaire écorché s'agitent. Le sol empêtré de racines s'élève et se fend, repoussant et retournant les dalles fissurées du pavé avec lenteur. Après un premier soubresaut, l'arbre s'incline légèrement vers l'arrière en soulevant avec lui une grande motte de terre. Un jet de vapeurs opaques perce l'humus noir en sifflant. Des insectes rampants s'écoulent de la plaie et s'enfuient dans toutes les directions. Certaines marchent sur les pieds nus du sorcier sans que celui-ci n'en fasse de cas.

Le tronc s'immobilise à mi-chemin du sol, dévoilant une fissure sous sa jungle de racines. L'instant suivant le sol près de cette entrée s'affaisse soudainement sur plus d'un mètre, ouvrant l'accès vers ce qui semble être une caverne ou un tunnel.

Yasmaera et lui échangent un regard. Le Prince Jaune va pour parler lorsque qu'une voix déchirée lance un hurlement éteint dans la nuit. Le son articulé est rauque, à peine audible, mais on devine au désespoir qui le teinte qu'il est lancé à pleins poumons.

Ils trouvent immédiatement la source du cri. Le cadavre installé dans les branches s'est mis à remuer. Son corps se gonfle et se tord. Goetys repère des mouvements malsains sous sa peau, comme si ses muscles et ses os se réarrangeaient rapidement à l'intérieur de lui.

Le Serrurier-Fou de Yog-Sothoth empoigne son arme. Il a tout juste le temps de murmurer un avertissement.

- Un gardien ... »





Dernière édition par Goetys le Sam 11 Fév - 7:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://academie-de-kadath.forumactif.com
Xananka

avatar

Messages : 654
Date d'inscription : 13/12/2008
Age : 27
Localisation : Besançon...

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 69
Surnom: Flamme de Kadath

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Jeu 9 Fév - 18:20

Le corps encore chaud de sa proie du jour dans les mains, Xanana relève la tête. Un filet de sang coule le long de son menton. Elle a percu quelque chose, comme un souffle, qui l'a poussée à stopper son festin avant qu'il ne soit tout à fait fini.
Elle se concentre, écoute, et cherche l'origine de ce murmure. Lorsqu'elle comprend, elle lâche l'humain de stupeur. Goetys a lancé un appel télépathique : il y a du grabuge à Kadath.
La vampire regarde sa proie inconsciente.
- Tu as de la chance ce coup-ci, tu t'en sortiras sans même un mal de crâne.
Puis elle file dans ses quartiers, afin de rejoindre le monde onirique de Kadath.

Moins de quinze minutes après l'appel du Prince Jaune, elle arrive sur les lieux du rituel malsain. Elle repère aussitôt l'étrange être qui se bat contre ses amis. Il ressemblait à un pantin, comme si une force inconnue manipulait ses mouvements. Il n'en était pas moins redoutable.
Goetys et Yasmaera se battaient avec acharnement.
- Besoin d'un coup de main ? lança-t-elle ironiquement

Bon sang ! C'était quoi, ce tunnel qui semblaient s'enfoncer sous terre ? Et cette créature ?
La voix de Goetys résonna dans son esprit
- Un Gardien ! Et c'est pas le moment de jouer à la spectatrice !!
Xananka se ressaisit. Empoignant la francisque accrochée sur sa hanche, elle se jette dans la bataille, même si elle ignore complètement quel genre de gardien elle allait affronter, et surtout ce qu'il pouvait bien garder...

Revenir en haut Aller en bas
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Ven 17 Fév - 2:08




Un genou dans la poussière, un de ses Pilums légendaires dressé contre la mort, Goetys entend la voix de Xananka percer leur tourmente.

- Besoin d'un coup de main ?»

Yasmaera et lui sont à bout de force, épuisés par une lutte interminable. De nombreuses blessures accablent les deux immortels mais c'est l'inlassable va et viens de la joute qui mine le plus l'ardeur des kadathiens. Ils ont beau l'avoir accablé de tous leurs maléfices, leur ennemi ne semble pas décidé à mourir.

La chose infernale s'était extirpée du cadavre sacrifié en quelques gestes vifs, bondissant hors de la dépouille comme s'il avait été un puits. Ses membres raides et osseux avaient fendu la poitrine du pauvre homme comme s'il n'était fait que de papier. Elle avait fondu sur eux avec des gestes saccadés et gauches, cherchant à les déchirer avec une détermination aveugle. Une éternité plus tard, la créature continuait à les assaillir avec la même ferveur automate.

Voyant la Flamme de Kadath hésiter à la vue du monstre, il lance vers elle une injonction télépathique. Xananka dégaine sa francisque et se jette dans la mêlée. Distrait par cette entrée salvatrice, le Prince Jaune esquive de justesse un nouvel assaut du Gardien.

Il tente d'avertir Xananka mais réagit trop tard. Les réflexes surnaturels de la guerrière antique sont plus rapides. Elle lance sa francisque vers le cou du démon. L'arme fait mouche mais sans mordre dans sa chair dure comme le fer des anciens. Une patte griffue frappe l'air là où la combattante s'est trouvée l'instant d'avant.

Goetys gronde.

- Rien à faire. Le Gardien est impossible à blesser. C'est pas qu'on a pas essayé!»

Ensemble, les trois vampires parviennent toutefois à changer le rythme du combat. S'ils ne peuvent le tuer, ils devront neutraliser le monstre.

Goetys use de ses dons télépathiques et contacte les deux femmes. Le sorcier aide à coordonner leurs déplacements, refermant sur leur ennemi un étau mort-vivant implacable. Contraint à faire face à trois ennemis simultanément, le Gardien finit par s'immobiliser pour la première fois depuis le début de la lutte. Xananka devine enfin clairement le détail de ses traits grotesques.

Si le Gardien a jadis été un homme, celui-ci a été depuis tordu et étiré par des maîtres fort cruels. Sa peau est un cuir noir raidi par les tourments. De nombreuses cicatrices maculent ses chairs pétrifiées. Les os recourbés de ses membres sont recouverts d'une musculature dense et inflexible. Chacune de ses pattes calcinées se termine par un noeud sans paume aux griffes couleur de tempête.

C'est toutefois le visage du serviteur infernal qui le distingue le plus des vivants comme des trépassés. Il est aveugle, dépourvu d'yeux. En fait, l'être n'a pour toute face qu'un sphincter palpitant et baveux, un orifice de plis et de dents qui lui fait office à la foi de gueule, de nez et d'oreille.

Répondant aux suggestions du Prince Jaune, la Flamme de Kadath amorce lentement un arc sur sa droite afin de contourner leur ennemi. Le Gardien tourne sur lui même afin de lui faire face. Sa gueule repoussante goûte l'air, cherchant à situer la guerrière blonde.

C'est à ce moment que Yasmaera attaque. Elle fonce, le sang des bêtes bouillant dans ses membres.

Revenir en haut Aller en bas
http://academie-de-kadath.forumactif.com
Yasmaera

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 32
Localisation : 4/130/9

Votre perso en bref.
Race: Seigneur des Bêtes
Niveau: 40
Surnom: Enigma

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Ven 17 Fév - 3:25

*Si elle s'était attendue à une horreur pareille dan un endroit comme Kadath ... Elle n'aurait pu le faire même si on le lui avait dit. Comment la nature ou quoique ce soit d'autre pouvait engendrer une telle chose ? La bête était immonde et ils devaient pourtant la combattre... Elle se sentait ridiculement petite mais elle ne flancherait pas pour autant. En quelques regards, ils s'étaient décidés et avaient foncé au combat mais il lui semblait que celui-ci durait depuis de nombreuses heures. Ses muscles étaient raides, engourdis ; elle sentait du sang s'écouler et se sécher de ses nombreuses blessures et la fatigue la frappait, mais elle continuait vaillamment.

C'est avec plaisir qu'elle entendit une douce voix. Enfin du renfort !

La bête ne semblait pas le moins du monde ébranlée par leurs attaques incessantes alors que le Sorcier et la Garce donnaient tout ce qu'ils avaient. Peut-être que la Flamme changerait la donne ?

Elle était sans nul doute la moins forte d'entre eux... elle servirait donc d'appât pour qu'ils puissent les débarrasser de cette saloperie visqueuse.

En pleine frénésie sauvage, elle s'élança toutes armes dehors vers la bête, enchainant un maximum d'attaques pour perturber la vision et les pensées de leur ennemi. Elle sautillait dans tous les sens malgré sa fatigue pour monopoliser son attention.

C'est à ce moment que la lueur étrange se fit plus vive et éclata en un tourbillon de lumière sanglante crue, rouge sang. La bête laissa alors échapper un son strident épouvantable et plusieurs cris du même genre se firent entendre en retour non loin.

Débarquèrent alors 5 hommes en longue toge noire, encapuchonnés, maigres. Nul ne pouvait dire s'il s'agissait d'humains ou d'autres choses mais ils semblaient être un peu grand pour de simples mortels ou immortels. Ils psalmodiaient en une langue étrange et semblaient donner encore plus de force à la bête.

Yasmaera attrapa l'une de ses épées et la balança directement sur l'un des sbires, espérant qu'il puisse l'arrêter ... mais cette dernière se planta lamentablement dans le sol, ne laissant d'autre choix à la garce que de se battre avec d'autres armes. Elle laissa tomber la seconde épée et prit ses armes rapides, ses préférées, multipliant ainsi le nombre de coups qu'elle pouvait donner.

Pendant ce temps, les 5 hommes s'étaient placés autour du combat et un pentacle s'était illuminé sous leurs pieds. chacun d'eux en était une branche.

Le monstre sembla alors gagner encore en puissance ...*
Revenir en haut Aller en bas
[LAF] Damralh

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/02/2012
Age : 31
Localisation : Dans les Limbes, au fond à droite

Votre perso en bref.
Race: Absorbeur
Niveau: 66 (pour le moment)
Surnom: Picsou (c'est moi qui ai la caisse!!!)

MessageSujet: Re: Descente aux enfers   Jeu 23 Fév - 9:49

Damralh chasse aux alentours de Kadath. Des Vampires ennemis et des Monstres se fraient toujours un chemin à travers les brumes métaphoriques qui entourent la cité, quittant le monde réel sans s'apercevoir qu'ils se sont perdus dans les infinis qui s'étendent au delà de leur univers. Le Pacte passé par son Clan stipule qu'en retour de l'aide inestimable du Comte MOSE, il doit protéger les abords de la Cathédrale, et il souhaite honoré le Serment qu'il à passé cette première nuit au noble Prince Jaune, dans la Taverne du Château Akroforme.

Les cultes d'humains nécrophages, menés par des Roi-Goules et leurs alliés Loup-Garous dégénérés, aux allures de chiens errants, ne valent pas qu'il gâche ses balles. Il est sortit armé de sa pique, la longue hampe de métal est gravée de symboles runiques encroutés de résidus brunis du sang séché des offrandes sacrificielles faites à l’Âme de l'arme, le terrifiant esprit Saptajihva, un Démon du Feu. Des Chaînes de Maintient cliquetantes de colifichets de pierres précieuses et de métaux rares entourent la lame de l'arme, dont le fer est gravé de crocs sinueux transformant la longue pointe en un flamme mordante stylisée. Parfois, les sept langues de Saptajihva courent sur la lame, en quête de sang.

Ses pas l'ont amenés ce matin dans des jardins cristallisés par le passage des siècles, des décombres vitrifiés par la puissance qui s'est autrefois abattue sur Kadath. Il a trouver et sceller trois déchirures dans le voile de réalité torturée qui sépare la Citée qui Rêve des Ténèbres entre les mondes. Tandis qu'il prends son élan pour franchir une ruelle entre deux ruines qu'il traverse, il ressent un frisson monter le long de sa colonne vertébrale. Saptajihva pépie, sa soif aiguisée par la promesse d'un repas rare. Un des siens pousse sur le voile, et le déchire, dans un bruit silencieux de magie torturée. Le Chaman le ressent dans son Sang, et souri. Damralh se tourne vers la source du "bruit", affermi sa prise sur la pique et s'élance.

La course aura durer quelques heures, et l'amène au sommet d'une ruine, au dessus des trois guerriers de Kadath, et face à l'aberration de chair et d'esprit qu'ils retiennent. Ils sont à bout de force. Damralh ressent la puissance qui émane du pentacle ressourcer le monstre. C'est là qu'il doit appliquer son levier s'il veut faire pencher la balance. D'un geste sec, il plante sa pique entre deux pierres branlantes. Il identifie rapidement la source de l'énergie chthonienne, et s’efforce de se rappeler de la manière la plus efficace de contrer le rituel. Un murmure naît sur ses lèvres. Le Sang commence à s'écouler de ses yeux, de ses narines, de ses oreilles. Les trainées humides luisent dans la nuit et s'écoulent sur sa peau sombre, gouttent sur les pierres, s'étirent le long du mur. A mis hauteur, la gravité rends les armes face à la magie du Chaman, et le Sang semble s'évaporer, les tentacules de brume rouge s'élancent, rampant sur le sol, vers les lignes de force du pentacle. Le premier filament atteint une ligne, et commence à la dévorer. Le Sang de Damralh s'écoule sur le pentacle, remplaçant la lumière sombre de la magie Chthonienne par l'éclat luisant de sa magie du Sang.

La pression diminue sur les trois guerriers, tandis que les silhouettes en robes tournent leur attention vers le Chaman. Damralh prends les devants, et, se saisissant de sa pique, s'élance sur le premier ennemi. Son effort l'a épuisé, et il ne pourra compter sur sa Magie, mais Saptajihva le tire en avant, vers la cible désignée. Les crocs de fer du Démon rencontrent les robes de la silhouette, et, sous l'effort, dans une explosion d'étincelles, les Chaînes de Maintient volent en éclat. Damralh jette un regard angoissé vers la lame, mais Saptajihva est rancunier, et ses efforts redoublent vers l'être en robe qui ose lui résister...Pour le moment...

Le Chaman à accordé un répits à ses alliés, mais son attaque est restée sans effet...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descente aux enfers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descente aux enfers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humour - Descente aux enfers
» Extrait de Descente Aux Enfers - Partie 1
» David GOODIS (Etats-Unis)
» Numbers- Descente aux enfers-Don & Charlie- PG13
» #01 Les étranges X-Men "Descente aux enfers"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de KADATH :: Les Jardins du Monolithe. :: Le Théâtre du Roi en Jaune-
Sauter vers: