Goetys écrit maintenant sur gdumas.com !!!
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Vampires Folkloriques ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Goetys
Admin
avatar

Messages : 1725
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 42
Localisation : Québec la maudite.

Votre perso en bref.
Race: Capteur d'Esprit
Niveau: 70+
Surnom: Prince Jaune de Kadath

MessageSujet: Les Vampires Folkloriques ...   Lun 1 Déc - 19:14



Les Vampires Folkloriques ...



Le vampire est une créature chimérique non-morte et non-vivante qui, suivant divers folklores et superstitions populaires, sort du tombeau pour sucer le sang des vivants afin d'en tirer la force vitale. La légende des vampires puise ses origines dans des traditions mythologiques anciennes et l'on retrouve des êtres légendaires dotés de caractéristiques des vampires dans toutes sortes de cultures à travers le monde.

A l'inverse de l'image cinématographique d'un vampire séduisant et aristocratique, les vampires folkloriques sont hideux et repoussants. De tous temps, les vivants se sont protégés des esprits malins par de nombreux rituels entourant la mort. Les cadavres des suicidés, de personnes non baptisées, de sorciers ou d'excommuniés avaient de grandes chances de revenir dans l'état de vampires.
Toutes marques distinctives à la naissance entraînent alors la méfiance des populations : enfant né coiffé ou avec des dents, taches de naissance, sourcils qui se rejoignent, cheveux roux...

Cette créature fut popularisé au début du XVIIIe siècle et émergea plus spécifiquement en Europe orientale, particulièrement dans les Balkans. Dans ces traditions folkloriques les vampires étaient dépeints comme des revenants en linceul qui, visitant leur aimée, causaient mort et désolation dans le voisinage. À la même époque, l'Église décrit le monstre comme un revenant en corps, se distinguant ainsi des revenants immatériels (fantômes ou esprits).

Dans les récits, le vampire possède une force, une rapidité et une agilité accrues. Il se caractérise également par l'absence d'ombre et de reflet. Créature nocturne liée à la mort, elle craint le soleil et peut se transformer en animal. On considère traditionnellement que les vampires répandent les épidémies et les maladies, les chiens se mettent à hurler à leur passage. Le vampire survit grâce au sang des vivants. Le rajeunissement par le sang est d'ailleurs notifié dès les textes antiques.

Le personnage plus charismatique et sophistiqué du vampire des fictions modernes est apparu avec la publication en 1819 du livre The Vampyre de John Polidori dont le héros mort-vivant fut inspiré par Lord Byron dont Polidori était le médecin personnel. Le livre remporta un grand succès mais c'est l'ouvrage que Bram Stoker écrivit en 1897, Dracula, qui reste la quintessence du genre. Ce récit établit une image du vampire toujours populaire de nos jours dans les ouvrages de fiction, même s'il est assez éloigné de ses ancêtres folkloriques dont il ne conserve que peu des spécificités originelles.




Revenir en haut Aller en bas
http://goetium.com
 
Les Vampires Folkloriques ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Générateurs de pseudo: vampires, elfiques, etc...
» Les films de Vampires d'hier à aujourd'hui
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» [Vente] Démon de Slaanesh, Comtes vampires, hauts-elfes et HB
» Comtes Vampires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de KADATH :: Crypte des Éons. :: Les Ruines du Sang :: Les Vampires dans le folklore-
Sauter vers: